Les frères Hermann et Wilhelm Schmidt fondèrent en 1938 leur entreprise en tant que sous-traitant pour pièces de précision pour l'horlogerie, une activité très répandue à cette époque. Lorsque Hans Schmidt a intégré la maison en 1952, des impulsions décisives ont été données à la société: La conversion vers une entreprise industrielle et l'abandon des activités dans le domaine de l'horlogerie et la création du secteur des instruments à écrire, véritable vision vu avec le recul.

En 1969 Rolf Schmidt est engagé comme directeur technique et contribue au développement en continu de la société depuis. La nouvelle orientation donnée à l'entreprise n'avait pas seulement assuré sa survie mais avait créé en même temps de nouvelles divisions. En 1964 la division machines pour fournir des machines et installations précises nécessaire à la fabrication des systèmes à écrire dont les tolérances sont infiniment petites. Etant donnée que ces machines n'ont pas été disponibles sur le marché dans la qualité requise de SCHMIDT Technology, la maison a commencé à les développer et fabriquer en intern.

Ce service mécanique produisant les machines propres s'est mu en division à part entière qui, aujourd'hui, agit avec succès sur les marchés mondiaux avec une réputation extraordinaire.

La division capteurs a débuté en 1983 avec la production d'un capteur piézo-électrique pour mesurer une accélération, élément de déclenchement du prétensionneur dans l'automobile. Ce produit délicat exige une compétence élevée lorsqu'il s'agit de le fabriquer en grand volume sur une longue période avec une précision constante. Dans ce domaine l'électronique et la microtechnologie se sont greffées pour aboutir dans de nouveaux systèmes de capteurs complexes.

Depuis quelques années la quatrième génération de la famille Schmidt occupe des positions à responsabilité dans la société.

     
 
Datenschutz